Viticulture d'avenir

Le métier de vigneron est un métier en perpétuel mouvement. Depuis des centaines d'années il a fait face à de nombreuses difficultés et les a surmontées avec fatalité, détermination et imagination. Le défi aujourd'hui est de travailler de manière respectueuse et durable afin de garantir une terre viticole de qualité aux générations futures.

 

Nous devons faire face aux différentes maladies de la vigne (l'oïdium et le mildiou principalement). Que nous travaillions en culture raisonnée, biologique ou biodynamique, nous n'avons pas d'autre choix que de protéger la vigne à l'aide de produits phytosanitaires. Nous sommes les premiers concernés, car nous sommes les applicateurs. Très conscients des risques, nous assumons nos responsabilités écologiques et économiques au sein de notre exploitation.

 

De ce constat et afin d'explorer une viticulture plus efficiente, nous testons depuis quelques années, un modèle agronomique très intéressant. Nous avons planté de nouveaux cépages obtenus par croisements floraux entre des espèces de vignes différentes appelées cépages "interspécifiques". A contrario, nos cépage familiers du type Pinot noir ou Chasselas font partie des cépages "intraspécifiques".

 

Ces nouvelles variétés du nom de Sauvignac, Divico ou Muscaris présentent des atouts agronomiques exceptionnels. Ils ont obtenu par héritage de leurs parents, une résistance presque totale aux principales maladies de la vigne.

Les vins issus de ces sélections sont maintenant en bouteille et vous sont présentés sous notre nouvelle gamme baptisée "Germination". Des vins globalement plus rustiques et plus aromatiques, viticulture d'avenir ou curiosité, le temps nous le dira.....